confederation-maritime.org

contact@confederation-maritime.org

LA COUR D’APPEL DE RENNES A T-ELLE TROUVEE LE CHEMIN DE LA JUSTICE ET DE LA MORALE ?


Rien n’est dfinitif ! mme pas la mort parait-il ! Ni la COUR D’APPEL de RENNES semble t-il .

En novembre dernier , la COUR D’APPEL de RENNES rendait un jugement digne et moral rendant justice un jeune patron pcheur totalement manipul par le CRDIT MARITIME .

Le CRDIT MARITIME comme son habitude s’arrange pour prter de faon abusive des sommes que les marins ne pourront rembourser , de manire organiser ensuite leurs faillites et les dpossder de tous leurs biens .

Les victimes sont lgions et maintenant regroupes au sein d’une association de dfense de QUIMPER .

Dans cette affaire , en premire instance , le TRIBUNAL DE COMMERCE DE NANTES , encore lui , a condamn le jeune pcheur pour donner raison au CRDIT MARITIME .
Il faut savoir que le CRDIT MARITIME est contrl par la BANQUE POPULAIRE et que cette banque entretien des rapports incestueux avec le TRIBUNAL DE COMMERCE DE NANTES ... certains directeurs de la banque sont juges au tribunal de commerce et encore mieux le prsident du tribunal tait le commissaire aux comptes de la banque ...

Puisque tous les dpts de bilan et autres liquidations judiciaires ont forcment une banque comme acteur " dbiteur " cherchez l’erreur ...

Il est vrai que ces manuvres ont entre autre permis la BANQUE POPULAIRE de se faire riger un site pharaonique dans la banlieue NANTAISE et mieux encore de faire construire le plus grand trimaran ocanique du monde afin de parader sur les ocans ...o se crvent les marins pcheurs !

La COUR D’APPEL de RENNES , blanchissait voici quelques mois , le CREDIT MARITIME , pourtant condamn LORIENT pour malversations , banqueroutes et dtournements de fonds ...80 salaris sur le carreau ! toujours pas indemniss . L’argent est dans le gigantesque trimaran ... avec la bndiction de la COUR D’APPEL !

La COUR D’APPEL de RENNES condamnait aussi systmatiquement les marins qui s’opposaient ces magouilles bancaires et ptrolires notamment dans les affaires tordues concernant l’ERIKA . Le premier prsident Michel COUAILLER , , sr de lui , se considrant intouchable et au-dessus des lois , n’hsitait pas violer les textes pour dfendre les malversations . Il a t condamn par la COUR de CASSATION ...

La COUR D’APPEL de RENNES fermait aussi les yeux sur un de ses fameux magistrat dont l’pouse avocate BREST lui confiait ses petites affaires ... Il est actuellement CAEN ...

C’est pourquoi cet arrt de novembre condamnant le CRDIT MARITIME est tonnant , nouveau et imprvisible . La COUR D’APPEL de RENNES condamnant l’un des tribunaux de commerce de son ressort relve de la surprise gnrale ... TOUT EST CYCLIQUE . LE PIRE N’EST JAMAIS SUR NI DFINITIF . Michel COUAILLER et ses complices de la 2me chambre commerciale auraient-ils compris la leon inflige par le syndicat de la CONFEDERATION MARITIME ? A.M.