confederation-maritime.org

contact@confederation-maritime.org

LETTRE OUVERTE A LA SARL : ECHO-FIPOL-STEAMSHIP - FAMILLE JAQUEMIN et Cie .


LETTRE OUVERTE  : la SARL ECHO - FIPOL - STEAMSHIP - FAMILLE JACQUEMIN le mari , l’pouse , la mre , Mrs CARADEC , ELAIN , MORICE courtiers maritimes et agents de la STEAMSHIP MUTUAL BREST .

La SARL ’’ ECHO ’’ ( ERIKA CLAIMS HANDLING OFFICE ) cache derrire ce nom exotique une SARL COMMERCIALE , et une famille compose de Mr Merri JACQUEMIN le mari , Mme Vronique JACQUEMIN l’pouse ( en liquidation pour de sombres affaires de garages ) Mme ROSE BORDEL-JACQUEMIN la mre age de 82 ans et non avertie ...
Les fameux courtiers maritimes de BREST , agents de l’assureur de l’ERIKA , Mrs CARADEC , ELAIN , MORICE actionnaires de la sarl ECHO .

Merri JACQUEMIN en est le grant de fait , mandat par le FIPOL et la STEAMSHIP MUTUAL . Il signe les courriers de la socit .
Vronique JACQUEMIN- KERRAND est la grante en titre , femme de paille , qui ne signe rien au nom de la socit .
Rose BORDEL - JACQUEMIN la mre arrive dans le capital travers une socit holding J.Q.M. dont l’objet est ’’ actions financires et de gestion ’’
Me Rose BORDEL - JACQUEMIN est aussi grante de la C.G.M. concession automobile du Morbihan , elle est ne le 07 MARS 1914 ...

Voici plant le dcors des acteurs aux indemnisations des 6.000 victimes de la mare noire de l’ERIKA ! La grande magouille est installe !

C’est bien la SARL ECHO sous l’criture de Merri JACQUEMIN , qui a fait signer , sous la pression conomique du moment , des quittances subrogatives aux pcheurs de palourdes , en ne leur accordant que des pseudos indemnisations pour les jours de mares suprieurs 85 de coefficients .

CECI CONTRE L’AVIS DE L’ADMINISTRATEUR DES AFFAIRES MARITIMES .

Cette escroquerie , vritable violence faite aux victimes les plus fragiles , ne visait qu’a les priver de leurs justes indemnisations sous un habillage de quittances juridiquement bien organises .

Aujourd’hui , 10 ANS plus tard , le ministre des AFFAIRES MARITIMES , Monsieur Dominique BUSSEREAU tente de rtablir la situation et reconnait par crit , cette malversation qu’il dnomme ’’ ERREUR D’APPRECIATION ’’ en langage ministriel . Traduisez en langage courant ESCROQUERIE .
Il est aussi reconnu par le ministre que le dossier du prsident du syndicat , Alain Malard , a t ’’ priv de mandataire ’’ pour le reprsenter en justice ...

La CONFEDERATION MARITIME met en demeure Mr Merri JACQUEMIN et toute sa meute composant la SARL ECHO , de rgulariser immdiatement et sous huitaine du 05 MARS 2009 , l’ensemble des dossiers des membres du syndicat , tels qu’ils sont dposs auprs du quatrime JUGE COMMISSAIRE du TRIBUNAL de COMMERCE de St BRIEUC .

Faute d’y satisfaire ......histoire suivre ! A.M.