confederation-maritime.org

contact@confederation-maritime.org

ERIKA : L’EX JUGE COMMISSAIRE Jacques DELAGE S’exprime !


Le JUGE COMMISSAIRE Jacques DELAGE , vice prsident du TRIBUNAL de COMMERCE de RENNES en charge du dossier des indemnisations ERIKA , a dmissionn de ses fonctions fin 2005 , afin de ne pas cautionner les malversations du tribunal prsid par Michel PECOUL .

Depuis cette dmission spectaculaire , deux autres JUGES COMMISSAIRES se sont succds , l’un a t rcus par la Confdration maritime , l’autre actuellement en place au tribunal de commerce de St BRIEUC est aussi en voie de rcusation .

L’ex juge commissaire Jacques DELAGE vient de prendre connaissance des deux courriers du ministre des AFFAIRES MARITIMES , Mr Dominique BUSSEREAU . Ces courriers prcisent les ’’ erreurs d’apprciation ’’ du FIPOL et rappellent au juge commissaire en place , Mr Charles JEHAN , qu’il a le devoir de rpartir le fonds de responsabilit de l’armateur soit 13 MILLIONS D’euros quitablement entre les victimes , conformment la convention .

Afin de rpartir ce fonds , le juge commissaire doit ncessairement disposer de la somme , ce qui n’est pas le cas , car nul ne sait o se trouve actuellement cet argent pourtant gag ...

L’ex juge Jacques DELAGE prcise dans un mail de ce jour 23 Mars 2009 adress la Confdration Maritime :

’’ Un lment est prendre de suite en considration ; La lettre de garantie est entre les mains du liquidateur Matre BIDAN de RENNES .
C’est lui d’exiger le dpt des 84.247.733 francs ( somme arrte au 8 mars 2000 avec intrts au taux lgal compter du 17 mars 2000 ) suivant le document tablit cette date .
IL Y A DONC LIEU DE LE METTRE EN DEMEURE ! ( Matre BIDAN ) Car il a toujours refus de faire le ncessaire malgr mes demandes !! pour la bonne et simple raison qu’il s’est toujours bien entendu avec le FIPOL et la STEAMSHIP . ...
Comme le juge commissaire , quoi a t-il servi jusqu’ ce jour ? sauf encaisser des honoraires . ’’

Telles sont les critures de l’ex juge commissaire .

En effet , si deux tribunaux de commerce , un mandataire liquidateur et deux juges commissaires ont d jeter l’ponge , c’est bien qu’ils ont t rattraps par ce fonds de 84.247.733 francs ( 13 millions d’euros ) qu’ils ont t incapables de rcuprer , la somme ayant t dtourne par le ptrolier TOTAL et ses satellites FIPOL et STEAMSHIP MUTUAL .

Le juge Jacques DELAGE est le seul HOMME qui a t capable de dire NON aux malversations . Il a prfr dmissionner plutt que de se compromettre avec la mafia ptrolire .

Il est clair que les critures du ministre , donc la voix de l’tat , qui a ratifi la convention , devra bien tre respecte et l’argent des victimes rapatri et effectivement et quitablement rparti .

Monsieur DELAGE merci pour votre courage qui est malheureusement trs rare dans les tribunaux de commerce ... A.M.