confederation-maritime.org

contact@confederation-maritime.org

TOTAL - ERIKA : PROCES EN APPEL PARIS


Ce LUNDI 05 OCTOBRE 2009 10 H. La cour d’appel de PARIS ouvrira nouveau le procs contre TOTAL et ses complices .

Mais ou est donc pass Mr KARUN MATHUR le capitaine de l’ERIKA ?

En premire instance il tait absent ... En appel il sera aussi absent ...

Il s’agit pourtant du personnage central , tmoin incontestable des conditions relles du naufrage ! Ce tmoin est-il si gnant pour tre tenu l’cart du procs mais aussi de son propre procs ?

Le tribunal , comme la cour d’appel sont privs d’un tmoignage qui risquerait fort de compromettre le ptrolier TOTAL ... Car chacun sait que le capitaine n’en avait que le titre , le capitaine de fait tant la compagnie TOTAL qui dictait ses ordres .

Cependant le capitaine indien KARUN MATHUR dispose d’un avocat dit ’’ maritimiste ’’ bien connu dans les sombres affaires du crdit maritime et autres du mme tonneau , le fameux Michel QUIMBERT de NANTES !
la question est :

QUI PAIE LES HONORAIRES DE MICHEL QUIMBERT ?

Le capitaine indien , sans le sou , est pri de rester aux INDES , un excellent avocat saura le reprsenter , et sera grassement pay , qu’il ne se fasse aucun soucis ! tout sera gratuit pour lui .

A qui profite l’absence du capitaine de l’ERIKA ?

Nous n’avons ce jour jamais vu , se tenir un procs concernant le naufrage d’un bateau , en l’absence du capitaine ... sauf bien sur s’il a sombr avec son navire .

Mais nous sommes dans le milieu ptrolier ! dans un marigot sans foi ni loi , la prsence du capitaine ruinerait invitablement la thorie du naufrage soutenue par TOTAL . Ruinerait encore les affirmations sur le contenu rel du bateau ... En clair la rvlation de la vrit condamnerait TOTAL .
Matre QUIMBERT est l qui veille aux grains !

L’INDIEN NE DOIT PAS DTERRER LA HACHE DE GUERRE !

Le viol de la convention qui rgit les indemnisations des victimes fait partie de cette stratgie de TOTAL qui s’est substitu aux diffrents juges commissaires , pour dcider par lui mme des indemnisations de ses propres victimes , ceci travers son satellite qu’est le FIPOL ...

Dcidment l’tat de droit n’a pas sa place dans le milieu ptrolier !

Le sursaut salutaire consisterait pour l’tat , pour la crdibilit de la justice , remettre les choses a leur place :

- A faire venir la barre le capitaine de l’ERIKA .
- A remettre dans ses fonctions le juge commissaire du tribunal de commerce de St BRIEUC afin qu’il rpartisse le fonds de responsabilit de l’armateur quitablement entre les victimes .

La confdration maritime en parlera PARIS . Si elle n’en est pas empche d’ici l .... A.M.