confederation-maritime.org

contact@confederation-maritime.org

ERIKA : La CONFEDERATION MARITIME devant la juge d’instruction LORIENT !


Ce jeudi 29 octobre 2009 la confdration maritime reprsente par son secrtaire gnral Alain Malard et son conseil Matre Yves DANIEL avocat LORIENT , ont rpondu la convocation de Madame Virginie HAUET juge d’instruction LORIENT .

Cette convocation fait suite la plainte dpose par la CONFDRATION MARITIME , Alain MALARDE et Xavier LAMBION contre la STEAMSHIP MUTUAL , Le FIPOL , TOTAL , la SARL ECHO et la famille JACQUEMIN pour :

- Dtournement de sommes gages ; escroqueries et abus de confiance .

La convention internationale de 1992 ratifie par la FRANCE , prvoit que l’armateur du navire ERIKA doit constituer un fonds fix 84 millions de francs ( 13 millions d’euros ) pour bnficier de la limitation de sa responsabilit .

Ce fonds est gag entre les mains d’un mandataire liquidateur , Matre Christophe BIDAN de RENNES et doit tre rparti quitablement entre les victimes de la mare noire au prorata de leurs demandes sous contrle du juge commissaire du tribunal de commerce de St BRIEUC , Monsieur Charles JEHAN .

Ce point a bien t confirm cette semaine devant la COUR D’APPEL de PARIS par un expert dclarant sous serment ; le professeur Martin Ndend professeur des universits et directeur du master de droit maritime et ocanique l’universit de NANTES .

Or la somme de 84 millions de francs ( 13 millions d’euros ) a t dtourne par l’assureur de l’ERIKA , La compagnie STEAMSHIP MUTUAL et le FIPOL ; qui ont ainsi priv le juge commissaire d’effectuer des paiements quitables aux victimes .

Dans les faits , la STEAMSHIP MUTUAL et le FIPOL se sont comports comme une juridiction en dcidant par eux mmes , sur la base de leurs propres estimations , non contradictoires , des sommes qu’ils allaient remettre aux victimes de leurs choix . C’est ainsi que ces deux organismes ont escroqus les pcheurs de palourdes en dcidant , contre l’avis des AFFAIRES MARITIMES et du ministre Mr BUSSEREAU , que les pcheurs ne pouvaient travailler en dessous d’un coefficient de mare de 85 ...
Les pcheurs n’ont donc t indemniss que de quelques jours , qui ne reprsentaient qu’une petite partie de leur activit .

La famille JACQUEMIN , le mari , sa femme et sa mre la tte de la fameuse SARL ECHO , servait de relais cette escroquerie ... Dans le mme temps la compagnie TOTAL affichait le plus grand ddain pour les victimes , en refusant de les recevoir .

Cette affaire sera galement plaide par Alain Malard , ce lundi 2 novembre 14 H. devant la COUR D’APPEL de PARIS .

Ce qui est frappant dans cette triste affaire de la mare noire de l’ERIKA , comme en d’autres d’actualit ; PASQUA , ANSELIN ; FLOSSE ; DE ROHAN ; est le manque de clairvoyance de ces personnages qui s’estiment intouchables par leur fortune ou leur position politique et de ce fait sous -estime la force du droit , de la justice et la dtermination des victimes ! A.M.