confederation-maritime.org

contact@confederation-maritime.org

ERIKA : 12 dcembre ...DIX ANS ... JOYEUX ANNIVERSAIRE !

QUE FAIT NOTRE MINISTRE Mr Dominique BUSSEREAU ?


DIX ANS DE COMBAT CONTRE LES MALVERSATIONS DU FIPOL !

QUE FAIT LE MINISTRE ? ? ? QUE FAIT Mr BUSSEREAU ? ? ?

Le 25 fvrier dernier , ( 25/02/2009 ) Monsieur BUSSEREAU , notre ministre , ministre des AFFAIRES MARITIMES , crivait au FIPOL en ces termes :

’’ J’ai saisis l’administrateur des FIPOL afin de lui demander de rtudier vos demandes d’indemnisation compte tenu de l’erreur d’apprciation sur l’impossibilit de pcher sous un coefficient de mare infrieur 85 , qui mconnait les lments communiqus par l’administrateur des AFFAIRES MARITIMES au FIPOL du Morbihan . ’’

Ceci concernant les pcheurs pied de palourdes escroqus au total de plus de DEUX MILLIONS D’euros ...

Et encore , concernant le dossier d’Alain Malard , rejet parce qu’il a os dnoncer les escroqueries et malversations :

’’ Compte tenu que vous n’avez pu ester en justice faute de mandataire judiciaire , j’ai saisi le reprsentant du mdiateur de la rpublique dans le Morbihan afin qu’il puisse tudier cette difficult et y apporter une solution.

Toujours aucune nouvelle du mdiateur , DIX MOIS plus tard !

ALORS QUE FAIT LE MINISTRE ? ? ?

Monsieur BUSSEREAU se contente d’crire , sans mme s’assurer qu’une rponse est apporte ses courriers par les interlocuteurs concerns ...
Au bout de DIX MOIS sans rponse , il serait grand temps de s’inquiter , ou alors on se fout et se contrefout du destin de ses administrs !

Ceci est un peu lger de la part d’un ministre , qui de surcroit entend diriger une rgion maritime en abandonnant ses lecteurs sur le bord de la route la moindre difficult !

Monsieur Dominique BUSSEREAU , vous tes candidat aux lections rgionales en CHARENTE - POITOU , il est donc urgent de prouver que vous n’tes pas indiffrent au destin de vos administrs .

De prouver que le viol des lois et conventions ne vous laisse pas indiffrent y compris par des organismes internationaux .

De ragir fermement et avec autorit envers les puissances financires qui crasent les populations les plus fragiles par des violences conomiques et des escroqueries inhumaines .

De notre cot , nous ne resteront pas indiffrent la manire dont nous sommes traits par votre ministre . Le dcalage entre votre discours et vos actes mrite d’tre sanctionn la bonne hauteur .

En souhaitant ne pas tre contraint des actions imprvues ... Mais face votre absence de raction avons nous le choix ? ? ? Entre nous dfendre ou crever ! Nous devons choisir ! LA CONF’