confederation-maritime.org

contact@confederation-maritime.org

ESCROQUERIE ET FAUSSE EXPERTISE DU FIPOL confirme !


Ce 16 mars 2010 la confdration maritime saisissait le juge des rfrs du tribunal de grande instance de LORIENT afin de se faire dlivrer la copie de ’’ l’EXPERTISE ’’ diligente par le FIPOL , et selon laquelle les pcheurs de palourdes ne pouvaient pcher en dea d’un coefficient de mares de 85 ... Ceci est bien videmment FAUX et dmenti catgoriquement par les administrateurs des AFFAIRES MARITIMES .

Le but de la manuvre poursuivi par le FIPOL est bien videmment de ne pas indemniser les pcheurs victimes de la mare noire de l’ERIKA .

Or madame LAZES prsidente , juge des rfrs , si elle nous dboute de notre demande sur le fond , reconnait explicitement , je cite son ordonnance :
’’ ATTENDU QU’AU DEMEURANT IL N’EST MME PAS CERTAIN QU’EXPERT IL Y AIT ’’

Ceci est un progrs de la justice , qui reconnait enfin qu’il est possible qu’il n’y ait pas eu d’expertise !

Nous le savons depuis le dbut : IL N’Y a JAMAIS EU D’EXPERTISE !

C’est bien le FIPOL associ la famille JACQUEMIN de LORIENT reprsentant la parti politique de Mr Charles PASQUA qui ont dcid tout seul , sans aucune expertise , de cette malversation consistant escroquer les pcheurs de palourdes .

Il est plus facile pour le FIPOL d’escroquer la partie la plus fragile du monde maritime que sont les marins pcheurs de palourdes qui patouillent toute la journe dans la vase pour gagner sa vie par tous les temps .
Cette population maritime ne dispose bien videmment pas des moyens intellectuels et financiers pour s’attaquer un organisme international tel que le FIPOL .

C’est pourquoi l’escroquerie a pu tre organise sans risque .

Mais au del c’est aussi le dysfonctionnement des tribunaux de commerce qui est a dnoncer , ceux de NANTES , de RENNES et de ST BRIEUC qui se sont inclins devant cette escroquerie . Les prsidents de ces tribunaux de commerce se sont littralement couchs devant la puissance ptrolire ... Pour quelles contreparties ? ? ?

Nous savons que ce combat ne sera pas une partie de gala , qu’il nous faudra encore nous battre comme des fous pour obtenir le rtablissement de la justice . Mais nous sommes certain d’y parvenir terme car il n’y a pas d’exemples dans l’histoire ou la vrit et la justice ne finissent par triompher .

Chers amis marins , retour la case dpart , il faut reprendre les armes !
Alain Malard