confederation-maritime.org

contact@confederation-maritime.org

ERIKA : L’avocat ’’ maritimiste ’’ parisien Luc GRELLET poursuivi pour complicit de dtournement de fonds !

Les ’’ MARITIMISTES ’’ parisiens au service de la corruption !


Le fameux ’’ avocat maritimiste-parisien ’’ LUC GRELLET objet d’une plainte au ple financier pour dtournement de fonds , dtournement de sommes gages , escroqueries aux victimes de la mare noire de l’ERIKA .

Le serment d’avocat prvoit ’’ un engagement de probit ’’ ce qui signifie :
observation rigoureuse des devoirs de la justice et de la morale !

Or le 27 juillet 2001 l’avocat LUC GRELLET crivait au juge commissaire Mr Ren Jean TUAL , du tribunal de commerce de Nantes en charge de rpartir les indemnisations des victimes :

- Page 5 : " L’ARTICLE V4 de la convention sur la responsabilit ( de l’armateur ) ne peut recevoir application "

Cet article V4 de la convention prvoit que c’est bien le juge commissaire qui doit rpartir les indemnisations quitablement entre les victimes .

En demandant au juge commissaire de ne pas appliquer cet article , la STEAMSHIP MUTUAL , assureur de l’ERIKA , ne consigne pas le montant des indemnisations entre les mains du juge commissaire , mais dtourne les sommes qui doivent tre consignes , pour son propre profit videmment !

L’avocat LUC GRELLET invite donc clairement , par crit , le juge commissaire violer la convention , en choisissant lui mme les articles de la loi qu’il convient ou non d’appliquer !

- Page 6 : "... La procdure de vrification des crances prvue par le dcret prcit viendrait en concurrence avec celle mise en place LORIENT ( par l’assureur STEAMSHIP MUTUAL et FIPOL ) et n’aurait de ce fait pas d’utilit " .

L’avocat LUC GRELLET dcide que son client , l’assureur STEAMSHIP MUTUAL , en son agence de LORIENT , prendrait la place du juge commissaire pour vrifier les crances des victimes et les indemniser sa place ! La STEAMSHIP MUTUAL conseille par Luc GRELLET se comportera donc comme une juridiction !

L’assureur devient de fait un tribunal de commerce !

- Page 6 : " La somme de 84.247.733 francs ayant t paye par le club
( STEAMSHIP MUTUAL ) .... il ne peut rien lui tre demand de plus " .

Luc GRELLET confirme que l’assureur a bien dtourn la somme qui devait tre gage la caisse des dpts et consignations , et dont seul le juge commissaire peut en disposer .

Il est clairement avr que LUC GRELLET initi la corruption du juge commissaire et obtenu que son client dispose des sommes sa place .

Nous ajoutons que le 17 MAI 2005 , une runion tait organise RENNES entre LUC GRELLET et ses complices , MERRI JACQUEMIN et CHRISTOPHE BIDAN afin de valider ce dtournement de fonds .

Nous dposons plainte contre LUC GRELLET pour complicit de dtournement de sommes gages et escroqueries !
Alain Malard