confederation-maritime.org

contact@confederation-maritime.org

ERIKA : RINA PROPOSE DES INDEMNISATIONS SELECTIVES SI .....!


La compagnie de certification RINA , condamne par la cour d’appel de PARIS solidairement avec PANSHIP et TEVERE SHIPPING , se propose d’indemniser slectivement certaines communes de LOIRE ATLANTIQUE , condition que celles-ci cessent leurs poursuites en cassation ! ! !

Question : Pourquoi certaines communes de Loire Atlantique et pas les autres ?

Question : Pourquoi RINA accepte de payer seule , alors que le pourvoi en cassation pourrait permettre de condamner solidairement TOTAL ?

Question : Pourquoi dans ces conditions , demander un arrt des poursuites en cassation ?

Question : Pourquoi RINA accepte de payer , alors qu’une action pnale est en cours contre LE FIPOL et LA STEAMSHIP pour dtournement de fonds et de sommes gages ? Ces organismes mafieux risquent fort d’tre condamns de faon illimite pour avoir dtourn le fonds de limitation de responsabilit de l’armateur !

Proposition de rponse incohrente : TOTAL agirait en sous - marin pour obtenir l’abandon des poursuites en cassation , par crainte d’une condamnation dont la jurisprudence s’tendrait toutes les compagnies ptrolires ...
L’incohrence de cette rponse rside dans le fait que seules quelques communes de Loire atlantique sont concernes par cette proposition .

La logique voudrait que toutes les parties au pourvoi en cassation s’abstiennent de leur initiative en change d’un rglement immdiat !

Mais qui ose parler de logique dans l’univers ptrolier , o le seul credo qui vaille est celui de la cupide magouille ?

La confdration Maritime ne rclame que le respect de la Convention Internationale de 1992 ratifie par la France , ce qui implique la restitution au juge commissaire des sommes gages et dtournes au dtriment des victimes soit quelques 20 millions d’euros .

Notre syndicat rclame videmment la condamnation pnale des escrocs , LE FIPOL et LA STEAMSHIP MUTUAL qui ont ensemble dtourns ces fonds .

La consquence de ces malversations est que la responsabilit de l’armateur de l’ERIKA est devenue illimite , du fait du dtournement du fonds de limitation de responsabilit .

Alors dans ces conditions ,POURQUOI LA RINA se propose t-elle de payer ?

O est le crocodile qui se cache dans ce marigot ?

Alain Malard