confederation-maritime.org

contact@confederation-maritime.org

ERIKA : LES VICTIMES A NOUVEAU CONDAMNEES PAR LA COUR D’APPEL DE RENNES !

Les magouilles judiciaires continuent .


Aujourd’hui MARDI 22 Fvrier 2011 , la 2 me chambre commerciale de la COUR D’APPEL de RENNES vient de condamner nouveau les marins pcheurs victimes de la mare noire de l’ERIKA .

Cette nouvelle condamnation des victimes permet aux satellites des compagnies ptrolires d’empocher DEUX MILLIONS d’euros supplmentaires qui viennent s’ajouter aux 13 MILLIONS d’euros dtourns ... vols... dilapids .

La COUR D’APPEL de RENNES vient de valider une nouvelle fois l’escroquerie faite aux marins pcheurs qui les prive des trois quarts de leur salaire suite aux journes de pche perdues lors de la mare noire .

Les satellites des ptroliers : LE FIPOL et la STEAMSHIP MUTUAL ayant dcid que les marins ne pouvaient pcher en dea d’un coefficient de mares de 85 ; ceci contre l’avis des administrateurs des AFFAIRES MARITIMES et contre la ralit tout court .

Les jours de mares suprieurs 85 ne reprsentaient au cours du premier trimestre de l’an 2000 que le quart du temps de pche soit 22 jours sur les TROIS MOIS DE FERMETURE ADMINISTRATIVE .

Il est des trimestres entiers sans journes de coefficients suprieurs 85 , ce qui bien videmment ne prive pas les marins de leur pche !

Les marins pcheurs rclamaient donc la COUR D’APPEL de RENNES la production de l’expertise qui a permis cette escroquerie ... Afin d’identifier les escrocs qui ont pris cette dcision qui a permis la STEAMSHIP et au FIPOL d’empocher DEUX MILLIONS d’euros sur le dos des victimes .

Cette dmarche est lgitime , puisque tout dbat doit tre contradictoire !

LA COUR D’APPEL DE RENNES vient donc de refuser le droit aux victimes , de connaitre le ou les ’’ experts ’’ qui ont dcid que les marins pcheurs ne pouvaient travailler les jours de mares de coefficients infrieurs 85 .

Cette situation prive donc les pcheurs des trois quarts de leurs justes indemnisations .

Nous nous attendions cette dcision , puisque depuis le dbut de cette mare noire , depuis ONZE ANNES et au cours de QUARANTE PROCDURES menes par la confdration maritime , la cour d’appel de Rennes a toujours valid les escroqueries des tribunaux de commerce et autres juridictions qui se sont mises au service des ptroliers .

Il n’y donc aucune raison pour que cela change , la cour d’appel de Rennes a choisi son camp , celui de l’argent sale , de la corruption , de la perversion de la cupidit , et n’entend pas remettre en cause toutes les dcisions antrieures . On continue ... Une dictature fut-elle judiciaire est toujours jusqu’au boutiste , jusqu’ ce quelle s’croule d’elle mme ! ! !

Donc une nouvelle procdure en CASSATION venir , car JAMAIS le petit peuple ne baissera la garde , il y a en ce moment des exemples prendre :

IL FAUT QUE LES DICTATEURS DGAGENT . Alain Malard