confederation-maritime.org

contact@confederation-maritime.org

Le bureau du Fipol mis en cause

jeudi 26 avril 2001
Ouest France

La confdration maritime, prside par Alain Malard, s’attaque au bureau du Fipol de Lorient. Selon le syndicat, la SARL Echo, charge de grer l’indemnisation des victimes, cacherait un montage illgal. Merri Jacquemin, grant de la socit, se dfend. (Ouest-France du 26 avril 2001)

LORIENT. - Certains me prennent pour un doux dingue. Mais je ne peux pas laisser des gens s’enrichir sur le dos des victimes de la pollution de l’Erika. Je me sens charg d’une mission. Depuis des mois, le Morbihannais Alain Malard, prsident de la confdration maritime, critique les pratiques du Fonds international d’indemnisation pour des dommages dus la pollution par les hydrocarbures (Fipol). Aprs les oprations coup de poing contre le bureau lorientais d’indemnisation des victimes du naufrage de l’Erika, il attaque, depuis le dbut de l’anne, sur le terrain judiciaire.

Conseille par deux avocats, Me Emmanuel Ludot, de Reims et Me Jean-Pierre Lesselin de Lorient, la confdration maritime a engag plusieurs procdures contre le bureau du Fipol et contre Total, propritaire de la cargaison du ptrolier naufrag.

Le tribunal de grande instance de Brest est saisi d’une plainte pour faux et usage de faux, tromperie et escroquerie l’encontre des membres de la SARL Echo, socit qui gre le bureau Fipol de Lorient. C’est incroyable, tempte Alain Malard, la SARL Echo est une socit commerciale compose de la holding JQM et d’un groupement de courtiers jurs installs Brest. Or selon l’article 80 du code du commerce, un courtier jur n’a pas le droit de prtendre aux dividendes d’une socit commerciale. Les courtiers brestois ne souhaitent pas faire de commentaires . Ils affirment toutefois que l’article en question a t abrog.

Tenace, Alain Malard soulve un autre problme. La holding JQM, des initiales de Merri Jacquemin, courtier maritime et agent du Fipol Lorient, serait constitue de deux socits qui n’existent plus. La premire, la concession gnrale du Morbihan (CGM) a t place en liquidation judiciaire le 17 octobre 1997. La seconde, la socit Vannes Import Prestige Auto, a elle aussi t liquide le 22 dcembre 1994.

Merri Jacquemin conteste : la holding JQM n’est plus actionnaire de la SARL Echo. En lieu et place, on trouve Merri Jacquemin titre personnel. Explications sur ce changement de statuts : Face au terrorisme de M. Malard, nous avons dcid de modifier la constitution de la SARL Echo en juin 2000. Ce qui n’enlve rien la lgalit de la holding JQM, qui existe toujours et qui est une socit indpendante de la CGM et de VIP Auto. La premire a effectivement t liquide. Quant la deuxime, elle a t vendue puis liquide par la suite. Un extrait du registre du commerce et des socits du 2 avril confirme ses propos.

Face aux procdures engages par Alain Malard et dsormais centralises par un juge d’instruction parisien, Merri Jacquemin va contre-attaquer. Ds jeudi, je rencontre mon avocat et je porte plainte pour diffamation. . Elle viendra s’ajouter une plainte pour chantage, dpose par Merri Jacquemin, le 22 dcembre Lorient, contre Alain Malard. Le Fipol venait alors de refuser de prendre en compte sa demande d’indemnisation, dpose au titre de son activit de loueur de bateaux.

Nicolas CARNEC.


Voir en ligne : http://www.ouest-france.fr/dossiershtm/naufrage-erika/260401.htm