confederation-maritime.org

contact@confederation-maritime.org

PLAINTE AU POLE FINANCIER contre Matre Christophe BIDAN .

Le mandataire liquidateur complice !


Le syndicat de la Confdration Maritime , aprs de nombreuses consultations , vient de dposer plainte au ple financier contre Matre Christophe BIDAN de RENNES au motif de FORFAITURE .

Matre Christophe BIDAN est avocat et mandataire liquidateur du fonds de limitation de responsabilit de l’armateur du navire ’’ ERIKA ’’ .

Matre Christophe BIDAN est domicili RENNES , 27 cours Raphal BINET .

La convention internationale de 1992 , ratifie par la FRANCE , oblige l’armateur de l’ERIKA consigner la somme de 84 MILLIONS de francs
( 12,8 millions d’euros ) entre les mains du mandataire liquidateur du fonds de limitation de responsabilit qui est maintenant Matre Christophe BIDAN la suite de dmission de son prdcesseur le greffier du tribunal de commerce de NANTES , Matre Frdric BARBIN .

Cette somme doit tre gage la caisse des dpts et consignation et tenue la disposition du juge commissaire en charge de sa rpartition quitable entre les victimes . Seul le juge commissaire dtient un accs ce fonds gag . Faute de quoi la responsabilit de l’armateur n’est plus limite .

Matre BIDAN refuse de rclamer le paiement effectif de cette somme l’armateur de l’ERIKA , sachant parfaitement que ce fonds a t dtourn et dilapid par la compagnie d’assurance de l’armateur qui est la STEAMSHIP MUTUAL . Cette compagnie n’avait pas accs ce fonds gag .

Cette situation a entrain la dmission du deuxime juge commissaire Monsieur Jacques DELAGE du tribunal de commerce de RENNES , puis du troisime juge commissaire Mr CHUBERRE du mme tribunal de commerce .

Ensuite c’est l’entier tribunal de commerce de RENNES dirig par Michel PECOUL qui s’est dbarrass du dossier ’’ ERIKA ’’ ... courage , fuyons !

tant prcis qu’auparavant le premier juge commissaire du tribunal de commerce de NANTES , Mr Ren Jean TUAL a t rcus et l’entier tribunal a du jeter l’ponge dans ce mme dossier ’’ ERIKA ’’ ...

Les trois premiers juge commissaire et les deux premiers tribunaux de commerce ont fini par comprendre l’illgalit de la situation aprs avoir constat le dtournement des sommes gages ... Le dossier est aujourd’hui dans un troisime tribunal de commerce , celui de ST BRIEUC ! !

Matre BIDAN ferme les yeux et se rend complice du dtournement de la somme de 84 millions de francs qui est gage sous sa responsabilit ... Plus de DIX ANS aprs le naufrage , il n’a toujours pas cltur l’tat des crances des victimes ainsi le juge commissaire n’a pas la possibilit de rpartir cette somme entre les victimes ....et pour cause ... La somme gage a t dilapide ...

Matre Christophe BIDAN est coupable du dlit de FORFAITURE .

Pour le syndicat : Alain Malard