confederation-maritime.org

contact@confederation-maritime.org

BUGALED BREIH : La confdration maritime s’investit officiellement !


La confdration maritime , s’intresse depuis le dbut au naufrage du BUGALED BREIZH , comme elle s’est intresse en son temps au cas du chalutier LORIENTAIS ’’ AN ORIANT ’’ en soutient aux familles des victimes et maintenant l’ERIKA .

Premier constat : En ce qui concerne l’AN ORIANT , un entretien avait eu lieu au CROSS ETEL entre Alain Malard et Mr Georges TOURET patron du BEA MER . Comme je l’ai galement indiqu devant la COUR D’APPEL de PARIS ces jours derniers , concernant l’ERIKA , le BEA MER dpendant du ministre des transports de Mr Dominique BUSSEREAU , est un outil au service de l’tat et ne dispose d’aucune crdibilit .

En effet Mr Georges TOURET a pass une heure tenter de me convaincre que l’armement PETREL INTERMARCHE n’tait pour rien dans le naufrage de l’AN ORIANT ... Ceci avant l’enqute ...

Concernant le BUGALED BREIZH ou l’ERIKA la crdibilit du BEA MER est nulle , puisque engage au service d’intrts diffrents de ceux de la recherche de vrit .

Concernant la manuvre militaire de l’OTAN dite ’’ ASWEX 2004 ’’ il faut avoir l’esprit que ces exercices conjoints entre forces allies exigent des panachages d’quipages . Je l’ai personnellement vcu lorsque j’tais jeune marin la marine nationale et embarqu sur un navire AMRICAIN lors de manuvres conjointes .

Le sous marin franais RUBIS ( 75 hommes ) disposait d’un quipage franco-anglais .

Le sous marin TURBULENT ( 129 hommes ) disposait d’un quipage anglo-franais )

Le sous marin hollandais DOLFIJN ( 50 hommes ) disposait d’un quipage hollando-allemand .

Le sous marin allemand U 22 disposait d’un quipage allemand-hollandais .

Au moment du naufrage du BUGALED BREIZH , le HMS TURBULENT marchait 30 knots et cette vitesse il est totalement sourd ... Cependant il faut savoir que le MRCC ( CROSS ) de FALMOUTH en tait avis et dpchait deux hlicos sur zone ...Ceci dans un dlai trs bref .

A bord du SNA RUBIS , et du HMS TURBULENT , se trouvaient des marins BRETONS qui confirment sous anonymat militaire , que d’une part et selon une constante en ce genre d’exercice , d’autres sous marins dit ESPION , se trouvent en opration sur zone en vue de tester leur furtivit , et que par ailleurs le TURBULENT a bien t sujet une avarie le 15 janvier 2004 dans l’aprs midi !

D’autres dmarches sont en cours afin que les BRETONS ne soient pas , comme pour l’ERIKA ’ humilis une fois de plus par des pseudos ’’ secrets dfense ’’ qui n’ont pour objectifs que de masquer des malversations ou la protection d’enrichissement privs tels que les frgates de TAWAN ... etc ...)